Le Yang Tse Kiang sépare très grossièrement Chine du Nord et du Sud. Au Nord, le bassin du Fleuve Jaune, berceau des empires chinois, et la culture du blé. Au Sud, une végétation de plus en plus tropicale et le riz !
Notre correspondant à Xian a organisé sur quelques jours pour Zig-Zag une découverte de la Chine du Nord. Tout a commencé à Xian, une petite ville de …8 millions d’habitants ! Cette ancienne capitale impériale a (c’est rare en Chine) conservé son vieux quartier commerçant avec son bazar (ou plutôt l’a reconstruit à l’identique) habité par les Huis (une minorité musulmane) et aussi de gigantesques remparts dignes de Tintin et le Lotus Bleu.
Photos Voyages ASIEChine
Xian est surtout connue pour ses armées de guerriers de terre cuite. Le 1er empereur de la Chine unifié, Qin Shi Huangdi, se fit enterrer au 3ème siècle avant J.C. avec des milliers de ses guerriers en terre cuite chargés de sa protection dans l’au-delà…La finesse des visages qui étaient tous peints à l’origine témoigne de la maîtrise des artistes !
 
De Xian, une nuit de train-couchette (molle) est nécessaire pour rejoindre les confins du pays et la Mongolie Intérieure…Les dynasties impériales successives depuis toujours ont tenté de contrôler ces confins du monde chinois d’où pouvait à tout moment surgir l’envahisseur nomade…Le Nord de la Mongolie Intérieure, à perte de vue, ce sont des dunes gigantesques qui s’étendent sur des centaines de kilomètres et forment le désert de Gobi, à cheval sur la Mongolie Extérieure (indépendante) et la Mongolie Intérieure (province chinoise).

 
Le désert de Gobi est une gigantesque frontière naturelle dont seuls les Mongols connaissent les secrets. Les caravanes de chameaux empruntaient quelques rares pistes caravanières et reliaient les oasis entre elles.
 
Le Gobi est un désert mais…avec de l’eau présente dans les dépressions sous forme de lacs, tantôt salés, tantôt d’eau douce…
 
Au cœur du Gobi, à des dizaines de kilomètres de toute ville, un monastère bouddhiste totalement isolé : Baidan Jaran. On peut le rejoindre à pied en 3 à 4 jours de marche. Les bagages suivent sur les chameaux à 2 bosses, l’intendance locale. En 2 semaines, on peut combiner la découverte du Gobi et de Baidan Jaran avec les grottes de Dunhuang à l’Ouest du Gansu. Mais en Chine, un voyage ne finit jamais, tant il y a à découvrir !
 
D. Rezou
 
Demande d'infos
Conditions voyages - Nous contacter
-